Evolocumab, Repatha aux USA, extension d’indications

Nous avons déjà parlé d’evolocumab, Repatha,  et d’alirocumab , Praluent*, dans Pharmacorama.

L’évolocumab a reçu récemment de la FDA une extension d’indications pour la prévention des infarctus du myocarde et des AVC dans les formes sévères d’hypercholestérolémies. Voir annonce publicitaire d’Amgen

Un des problèmes qui se pose aujourd’hui est la guerre de brevets que se livrent Sanofi-Regeneron, Praluent, et Amgen, Repatha. A l’issue des procès on verra peut-être plus clair.

Pour le moment il manque de données sur l’effet de ces 2 nouveaux médicaments sur la mortalité globale, toutes causes confondues.

Voir aussi: alirocumab, avis de la HAS, 2016avis de la HAS 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *