Sanofi, l’ogre

Sanofi n’a pas reussi à produire un  vaccin contre le Covid-19 mais a du paracétamol. Le paracétamol reste le médicament de référence francais contre le Covid-19, conseillé par le Ministre de la Santé, bien qu’il augmente très probablement la mortalité due au Covid. Mais Sanofi n’a pas envie de faire la preuve de cette surmortalité prévisible. En absence d’étude, lorsque des infections  grippales, Covid et variants, apparaitront en dépit des vaccinations, Sanofi pourra continuer à vendre du paracétamol avec l’approbation de la HAS…

Sanofi-Pasteur a depuis de nombreuses années un vaccin contre la grippe classique,  vaccin qui n’a probablement jamais été très efficace mais, soutenu par une publicité intensive, il a rapporté pas mal d’argent et donné aux personnes âgées l’illusion d’être protégées. Sanofi-Pasteur a d’autres vaccins sur lesquels je n’ai aucune opinion.

Sanofi a une longue liste de médicaments à son répertoire.  A ma connaissance, peu de ces médicaments ont été « inventé » par Sanofi. Ce sont directement ou indirectement des héritages d’une floppée de laboratoires rachetés par Sanofi. Par exemple, même un médicament comme le clopidogrel, Plavix*, antiplaquettaire bien connu, dérive de la ticlopidine, Ticlid*, produit Parcor.

Il est bien loin le temps où, en France, on découvrait de nouveaux médicaments,  Largactil, chlorpromazine, premier neuroleptique maintenant appelé antipsychotique, Dépakine, valproate de sodium, antiépileptique, énoxaparine, Lovenox*…

Les « petits » (par rapport à Sanofi) laboratoires indépendants inventaient, l’ogre les a mangés et l’armée de chercheurs  professionnels mise en place par l’ogre n’est pas adaptée à l’innovation… 

Enfin une consolation, financièrement Sanofi se porte bien et peut poursuivre ses (r)achats!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.