Oméga-3 dans les troubles de l’attention avec hyperactivité

Une méta-analyse parue dans Neuropsychopharmacology le 25 juillet 2017 conclut qu’une supplémentation en acides gras polyinsaturés PUFA oméga-3 réduit les symptômes et améliore les performances cognitives des enfants et adolescents atteints de déficit de l’attention avec hyperactivité (ADHD = Attention Deficit Hyperactivity Disorder).

Voir aussi cette étude parue dans PLoS one.

Ce résultat renvoie à une publication sur PUFA et prévention de troubles psychotiques. 

Note : PUFA = polyunsaturated fatty acid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *