Cure d’acides gras oméga-3 réduirait le risque d’apparition de troubles psychotiques

Un article d’auteurs australiens et autrichiens, paru dansNature Communications le 11 août 2015, montre que la prise de capsules d’acides gras polyinsaturés oméga-3 pendant 3 mois peut réduire le risque d’apparition ultérieure de troubles psychotiques.

L’essai clinique a été mené chez 81 jeunes gens âgés de 13 à 25 ans retenus parce qu’ils présentaient des manifestations évoquant un risque d’évolution vers des troubles psychotiques. Ils ont été répartis en 2 groupes, et ont pris pendant 3 mois soit des acides gras oméga-3 (700 mg d’acide eicosapentaénoïque, EPA, et 480 mg d’acide docosahexaénoïque, DHA, c’est-à-dire environ 1,2 g au total ) par jour, soit un placebo. Ils ont ensuite été suivis pendant 7 ans. La fréquence d’apparition des troubles psychotiques a été réduite de 30¨% ( 40% dans le groupe placebo et 10% dans le groupe oméga-3). De plus, le recours aux antipsychotiques a été réduit dans le groupe oméga-3: 30 % des jeunes du groupe oméga-3 contre 54% du groupe placebo.

Une cure de 3 mois par acides gras oméga-3, chez des jeunes de 13 à 25 ans présentant des manifestations évoquant un risque d’évolution vers des troubles psychotiques, a donc eu des effets bénéfiques manifestes. On peut être dubitatif quant à la validité de ce résultat car une telle étude comporte de nombreux biais et de plus elle a été menée chez un nombre restreint de sujets. Cependant, le fait que peu d’effets indésirables ont été observés lors de la supplémentation en acides gras oméga-3 et que cette supplémentation, pendant une durée de seulement 3 mois, est susceptible d’induire des effets bénéfiques majeurs incite à y recourir.

En pratique comment faire si l’on veut proposer un traitement par acides gras oméga-3 se rapprochant de celui qui a été utilisé par les auteurs de l’article analysé: à savoir 1,2 g d’acides gras oméga-3 par jour, pendant 3 mois?

On trouve diverses préparations d’acides oméga-3 en pharmacie, en parapharmacie et sur internet. Il est difficile d’en recommander une. Cependant, pour donner une orientation, je citerais Ysoméga*, spécialité répertoriée sur le site de l’ANSM, capsules dosées à 1g de triglycérides d’oméga-3. Comme chaque capsule d’Ysomega* contient 60% d’acides oméga-3, la prise de 2 capsules devrait apporter 1,2g. Aucune présentation d’acides gras oméga-3 n’est remboursée par la Sécurité Sociale. Le prix est libre, il est utile de consulter plusieurs revendeurs pour choisir la moins chère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *