Consommation de chocolat et risque d’AVC

Une étude publiée dans Neurology menée en Suède  sur près de 40 000 hommes pendant plus de 10 ans montre que ceux qui consomment du chocolat, même en quantité modérée, ont moins de risque de faire des accidents vasculaires cérébraux que ceux qui n’en consomment pas.

Ce résultat confirme ce que nous avons déjà dit à propos du chocolat, voir 1, 2 et 3.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *