Consommation de chocolat, pression artérielle et mortalité cardiovasculaire

Un article paru dans Archives of Internal Medicine du 27 février 2006, Cocoa Intake, Blood Pressure, and Cardiovascular Mortality, compare la tension artérielle, la mortalité d’origine cardiaque et la mortalité toutes causes confondues chez les hommes de 65 à 84 ans en fonction de leur consommation quotidienne moyenne de chocolat, cacao. Les malades ont été classés en 3 groupes en fonction de leur consommation de cacao, soit faible, inférieure à 0,36 g , soit moyenne comprise entre 0,36 et 2,30 g , soit élevée supérieure à 2,30 g par jour.

La pression artérielle était plus basse chez ceux qui consommaient davantage de chocolat et surtout le risque de mortalité d’origine cardiovasculaire et de mortalité toutes causes confondues était diminué de moitié chez ceux qui consommaient beaucoup de chocolat par rapport à ceux qui en consommaient très peu.

Ce résultat non ambigu vient confirmer celui d’autres études montrant l’effet bénéfique de la consommation de chocolat (qui a peu d’effet sur la cholestérolémie). La composition du cacao est complexe et on n’a pas clairement identifié les produits responsables de ses effets bénéfiques.

Ce résultat sera-t-il confirmé par les études à venir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *