Consommation de chocolat, syndrome métabolique et accident vasculaire cérébral

Une méta-analyse publiée dans le BMJ le 29 aout 2011 confirme que la consommation de chocolat réduit la fréquence du syndrome métabolique et des accidents vasculaires cérébraux : le risque est diminué d’environ 30 % chez ceux qui consomment le plus de chocolat par rapport à ceux qui en consomment le moins. La consommation de chocolat ne semble pas modifier l’incidence de l’insuffisance cardiaque.

Ce type d’études comporte de nombreux facteurs confondants et les résultats à venir nuanceront peut-être les choses. Il est sans doute bon de suivre ces orientations avec une certaine modération.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *