Le paracétamol dans les douleurs cervicales, lombaires et de l’arthrose (ostéoarthrite).

Une méta-analyse effectuée par des auteurs australiens et publiée dans le BMJ du 31 mars 2015 aboutit aux conclusions suivantes : Le paracétamol (acetaminophen pour les américains) n’est guère plus efficace que le placebo pour traiter les douleurs lombaires (low back

Paratabs*, un paracétamol déguisé

Paratabs*, nouveau médicament, c’est du paracétamol commercialisé par Actavis group, localisé en Islande. Un Laboratoire non établi en France peut donc commercialiser un médicament en France. Dans le Répertoire des Spécialités Pharmaceutiques, si on sélectionne « substance active » et qu’on tape « paracétamol »

Risque d’intoxication aiguë au paracétamol, rappel

Des auteurs anglais, dans une lettre adressée au BMJ, illustrent à partir de deux exemples le risque d’insuffisance hépatique aiguë pouvant être mortelle lors de l’utilisation du paracétamol à doses thérapeutiques élevées notamment chez des malades de faible poids corporel

La fièvre un moyen de défense naturelle, à ne pas décapiter par le paracétamol

Une lettre d’Alan W Fowler, publiée dans le BMJ du 31 décembre 2009, attire l’attention sur le fait que la fièvre peut avoir un effet bénéfique dans les infections virales et que son abaissement provoqué par un antipyrétique peut les

Pédale douce sur le paracétamol lors des vaccinations et aussi des infections

Dans un article paru dans le Lancet du 17 octobre 2009, des auteurs tchèques ont étudié l’influence de l’administration de paracétamol comparativement à un placebo, lors de vaccinations, sur la fièvre post-vaccinale et sur l’efficacité vaccinale mesurée par l’induction d’anticorps.

L’aspirine et AINS (et peut-être le paracétamol) aggraveraient-ils la grippe ?

Dans deux lettres adressées au BMJ, voir 1 et 2, deux japonais s’interrogent sur la nocivité de l’aspirine et des AINS au cours de la grippe. Selon l’un d’eux la prescription d’aspirine aurait été importante au cours de la grippe