Poursuite ou arrêt d’un traitement antipsychotique

Un article publié dans le Lancet Psychiatry  montre que chez des malades ayant eu un premier épisode psychotique traité initialement  avec succès, au bout de 10 ans, les résultats cliniques ont été nettement meilleurs chez ceux qui avaient poursuivi leur traitement pendant au moins 3 ans  que chez ceux qui avaient arrêté leur traitement au bout d’un an. L’antipsychotique utilisé était la quétiapine, Xéroquel*, à la dose  de 400 mg par jour. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *