Un stimulateur auriculaire pour le traitement du syndrome d’abstinence aux opioïdes

La FDA vient d’autoriser l’utilisation d’un nouveau dispositif destiné à réduire les manifestations liées à un état de manque ou syndrome d’abstinence aux opioïdes (sueurs, tremblements, anxiété, douleurs articulaires, troubles digestifs, mydriase etc . Il s’agit d’un neurostimulateur appelé NSS-2 Bridge à placer derrière l’oreille pour stimuler certains nerfs craniens. La stimulation auriculaire entraîne chez beaucoup de personnes une réduction rapide des manifestations de l’état de manque. Cette neurostimulation doit être complétée par d’autres mesures. 

Ceci conduit à s’interroger sur l’auriculothérapie!

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *