Moins de glucides ou moins de lipides ?

Un article paru dans Annals of Internal Medicine du 2 septembre 2014 montre qu’un régime pauvre en glucides, (<40 g/jour) comparé à un régime pauvre en lipides (<30 % de l’apport calorique quotidien) entraîne au bout d’un an une perte de poids plus importante, une plus grande diminution de la masse graisseuse, du rapport cholestérol total sur cholestérol HDL, des triglycérides et une augmentation du HDL cholestérol.

Une réduction de l’apport glucidique améliore davantage les facteurs de risques cardiovasculaires biologiques que la réduction de l’apport lipidique. Seuls des paramètres biologiques ont été pris en compte dans cette étude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *