Pioglitazone, Actos*, Competact*, et cancers de la vessie

La pioglitazone est un antidiabétique du groupe des glitazones comme la rosiglitazone qui a été retirée du marché.

Nous avons déjà signalé dans Pharmacorama que la pioglitazone était suspectée d’augmenter le risque de cancers de la vessie et ceci en nous référant à un communiqué de la FDA qui a été suivi d’un communiqué de l’Afssaps.

Pour le moment on est en attente de données complémentaires pour évaluer ce risque mais il semblerait que des parlementaires aient demandé un rapide retrait du commerce de la pioglitazone, Actos*, Competact* (à ce propos, Actos* et Competact* sont encore un exemple regrettable de co-commercialisation  qui n’a strictement aucun intérêt pour le malade et ne devrait plus être autorisée).

Je n’ai pas d’objection à ce qu’on envisage le retrait de la pioglitazone mais je ne peux m’empêcher  de déplorer que les autorités officielles aient tant tardé à retirer du marché la rosiglitazone, Avandia*, Avandamet*, et n’aient pas cherché à enquêter sur la surmortalité qu’elle a provoquée en 3 ou 4 ans, alors que l’on connaissait ses méfaits. Avandia* a-t-il fait autant de morts que le Médiator* ? Combien l’Assurance-Maladie aurait-elle économisé si le Ministre de la Santé avait ordonné le retrait du marché d’Avandia* en 2007 ?

Quant aux conflits d’intérêt, leur recherche  ne devrait pas s’appliquer seulement aux médecins et aux experts mais aussi aux parlementaires et aux sénateurs. Beaucoup de ceux qui sont en charge des commissions d’enquête sur le Médiator*, étaient membres du Club Hippocrate sponsorisé par un grand laboratoire pharmaceutique. Lorsque leur appartenance au Club Hippocrate a circulé sur internet, du jour au lendemain, fin mars 2011, le nom des plus connus a été retiré de la liste des membres et, coïncidence, le logo du sponsor a aussi disparu. Un grand nettoyage fait discrètement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *