Vitamine D et risque de chutes chez les personnes âgées

Une méta-analyse parue dans le BMJ du 1 octobre 2009 fait le point sur le rôle de la vitamine D dans la prévention des chutes chez les personnes âgées. Les auteurs aboutissent aux conclusions suivantes : une supplémentation en vitamine D, à une dose comprise entre 700 et 1000 unités internationales par jour réduit le risque de chutes d’environ 20 % mais une supplémentation comprise entre 200 et 600 unités internationales par jour semble inefficace. Parallèlement, une concentration sérique de vitamine D supérieure à 60 nmol/l réduit le risque de chute de 23 % par rapport à une concentration inférieure à ce chiffre. C’était la vitamine D3 qui était généralement utilisée  dans les études analysées. Les formes actives de vitamine D, c’est-à-dire hydroxylées, comme le calcitriol n’étaient pas plus efficaces que la vitamine D3.

Les auteurs attribuent cette diminution du risque de chutes à l’effet bénéfique de la vitamine D sur les muscles.

Il y a déjà beaucoup de choses sur la vitamine D dans Pharmacorama.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *