Efficacité du vaccin antigrippal

La pneumonie est une des principales complications de la grippe. Les auteurs américains, dans un article publié dans le Lancet du 2 août 2008, intitulé « Influenza vaccination and risk of community-acquired pneumonia… » ont cherché à confirmer qu’en période d’épidémie grippale les pneumonies étaient moins fréquentes chez les personnes vaccinées contre la grippe.

L’étude menée chez des personnes âgées de 65 à 94 ans, non immunodéprimées, hospitalisées ou à domicile, a montré que la fréquence des pneumonies n’était pas réduite d’une manière statistiquement significative chez les personnes vaccinées contre la grippe comparativement à des témoins non vaccinés.

Ce résultat négatif peut susciter divers commentaires mais force est de constater qu’il a été obtenu avec une méthodologie qui paraît rigoureuse. A-t-on surestimé les bénéfices de la vaccination antigrippale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *