Le cétuximab dans le cancer métastatique du poumon, progrès thérapeutique ?

Un résumé d’une communication faite  dans le cadre de l’ASCO, American Society of Clinical Oncology, montre que, dans le traitement du cancer métastatique du poumon, l’adjonction de cétuximab à l’association cisplatine-vinorelbine prolonge la survie des malades : elle passe de 10,1 mois à 11,3 mois ! Les auteurs de l’article semblent satisfaits du résultat.  

Le cétuximab est un anticorps monoclonal dirigé contre le récepteur du facteur de croissance épidermique ou EGRF. Il est commercialisé sous le nom de Erbitux* avec l’indication cancer colorectal métastatique (où il ne semble pas augmenter la durée de survie globale) et le carcinome épidermoïde localement avancé de la tête et du cou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *