Rituximab, Mabthera* dans la sclérose en plaques

Le rituximab est un médicament qui a eu son AMM en 1998 et est commercialisé sous le nom de Mabthera*. Il a 2 indications reconnues : les lymphomes non hodgkiniens et la polyarthrite rhumatoïde.

La sclérose en plaques est une maladie neurologique démyélinisante d’origine immunologique, évoluant le plus souvent par poussées successives. Le traitement des phases aiguës  repose sur les glucocorticoïdes, la prévention des poussées et de l’aggravation de la maladie sur les interférons bêta et le glatiramère.  Il est également possible de recourir au natalizumab dans les formes très sévères.

Un article paru dans le NEJM du 14 février 2008, intitulé « B-cell depletion with tituximab in relapsing-remitting multiple sclerosis » montre que l’administration de rituximab en perfusion intraveineuse, 1000 mg à 15 jours d’intervalle, chez des malades atteints de sclérose en plaques réduit l’aggravation des lésions cérébrales détectées par I.R.M. et réduit d’environ de moitié la fréquence des poussées. Cet article insiste sur l’importance des lymphocytes B dans la pathogénie des poussées de sclérose en plaques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *