Prasugrel versus clopidogrel, Plavix*.

Le traitement antiplaquettaire repose aujourd’hui sur l’utilisation de l’aspirine et du clopidogrel, Plavix*. Le prasugrel est un nouvel antiagrégant plaquettaire en cours d’études dont la structure chimique ressemble beaucoup à celle du clopidogrel dont il est la copie, voir leurs formules chimiques ci-dessous, ce sont des thiénopyridines.

Un article du NEJM du 4 novembre 1007 compare l’efficacité et la tolérance du prasugrel à celles du clopidogrel chez des malades présentant un risque de thrombose coronaire. Le prasugrel a été utilisé aux doses de 60 mg (charge) et 10 mg (maintenance) et le clopidogrel aux doses de 300 et 75 mg. Aux doses utilisées, le prasugrel a été légèrement plus efficace que le clopidogrel comme antithrombotique mais a entraîné davantage de saignements, dont certains mortels.

Dans l’état actuel des choses, aux doses utilisées, il ne semble pas que le prasugrel présente beaucoup d’avantages sur le clopidogrel : il est plus efficace mais au prix d’un plus grand risque de saignements.   

Mise à jour, avril 2010 :

Le prasugrel a été commercialisé en France en janvier 2010 sous le nom Efient*, comprimé à 10 mg.  

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *