Aluminium et vaccins

L’hydroxyde d’aluminium est utilisé dans de très nombreux vaccins comme adsorbant et adjuvant de l’immunité (voir Aluminium). La non-innocuité de ce type de préparation a été évoquée par le passé mais sans argument véritablement convaincant.

Selon des publications très récentes l’association vaccin-hydroxyde d’aluminium est susceptible de provoquer chez certains individus des réactions immunitaires avec des troubles musculaires ou neurologiques durables.

Vous trouverez ces articles sur PubMed :
Brain 2001 sep, 124, 1821-1831
Brain 2001 may, 124, 974-983
J Autoimmun 2001 may, 16, 319-326

Ces constatations devraient conduire à la mise au point de vaccins sans hydroxyde d’aluminium qui, on peut l’espérer, seront aussi efficaces que les vaccins actuels sans avoir leurs inconvénients.

En attendant que faire??
La fréquence de ces effets indésirables chez les sujets vaccinés est extrèmement faible mais ceci ne guérit pas ceux qui en seraient atteints!

Un commentaire concernant “Aluminium et vaccins

  1. votre interrogation au sujet de l’hydroxide d’aluminium est saine, la conclusion un peu hative je pense lorsque vous que les effets indésirables sont rares. Je tiens à souligner que les médecins libéraux, hospitaliers se sont systématiquement abstenus de déclarer aux services de pharmacovigilance (comme il se doit) les éventuels liens entre des troubles neurologiques, immunitaires nouveaux et les vaccins les plus récents. Ils se sont abstenus d’envisager ce lien intellectuellement dérangeant et quasiment aucun n’a eu la curiosité de demander le carnet aux patients. Je n’ai pas envie d’en dire plus long aujourd’hui mais cette affaire est dramatique.
    Salutations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *