Lithium – Caractéristiques pharmacocinétiques

L’absorption digestive du lithium est complète et la concentration plasmatique maximum se situe deux à quatre heures après la prise d’une forme non retard.

La demi-vie plasmatique moyenne du lithium est de 22 heures. Sa concentration dans le plasma reconnue comme efficace en thérapeutique va de 0,5 à 0,8 mmol/L. Il s’agit du taux résiduel, le prélèvement sanguin étant effectué le matin avant la première prise journalière ou le soir avant la prise unique d’une forme à libération prolongée.

Son volume de distribution est voisin de 0,8 l/kg ce qui correspond à une distribution très large, égale à celle de l’eau totale. Bien que le lithium ne soit pas fixé aux protéines plasmatiques, son passage dans le cerveau et le liquide céphalo-rachidien est lent, et à l’équilibre, le liquide céphalo-rachidien contient environ 40% de la concentration plasmatique.

L’élimination est urinaire à plus de 95% et toute insuffisance rénale la retarde. Environ 80% du lithium filtré par le glomérule est réabsorbé au niveau du tubule proximal; sa clairance est d’environ 20% de celle de la créatinine. La diminution de l’apport de sodium augmente la rétention de lithium par le rein et inversement. Les diurétiques thiazidiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les inhibiteurs de l’enzyme de conversion réduisent son élimination rénale et augmentent sa concentration plasmatique.

Les études comparant la concentration plasmatique et la concentration érythrocytaire de lithium ont donné des résultats discordants pour la prévision de son efficacité clinique; le dosage du lithium érythrocytaire semble dépourvu d’intérêt.

2 commentaires on “Lithium – Caractéristiques pharmacocinétiques

  1. Il est dommage que vous ne citiez pas des références bibliographiques. Quand vous écrivez que le dosage du lithium érythrocytaire ne « semble dépourvu d’intérêt », je pense qu’il serait intéressant de faire une confrontation d’argument en indiquant les sources.

    • Dans un document général comme Pharmacorama il est bien difficile d’argumenter chaque affirmation. La littérature est trop riche et parfois trop contradictoire pour cela.
      Je n’ai pas revu la littérature récente concernant l’intérêt du dosage du lithium érythrocytaire. Mais il y a bien longtemps j’ai fait des dosages de lithium plasmatique et érythrocytaire et n’ai pas trouvé d’intérêt pratique à la mesure du lithium érythrocytaire.
      Le dosage habituel du lithium sérique avec prise en compte des effets bénéfiques et indésirables est suffisant pour établir une posologie correcte.

Les commentaires sont fermés.