Fluorure

Le fluor est un élément très répandu dans la nature. Son numéro atomique est 9, sa structure électronique 1s2 2s2 2p5, sa masse atomique 19. Il appartient au groupe VIIA de la classification périodique des éléments comme le chlore, le brome et l’iode. Il tend à compléter sa couche électronique externe en fixant un électron et devient ainsi l’anion fluorure F dont le rayon ionique est 1,33 A°.

Les fluorures résultent de l’interaction entre le fluor et divers éléments électropositifs comme les alcalins, lithium, sodium, potassium, et les alcalinoterreux, calcium, magnésium. Lorsque le fluor s’associe à des cations de faible rayon ionique ou très chargés, il forme avec eux des sels insolubles dans l’eau. Par contre, lorsqu’il s’associe à des cations monochargés de rayon ionique important, il est très soluble dans l’eau, c’est le cas du fluorure de sodium qui se dissocie en Na+ et F.

Le tableau suivant illustre cet aspect en donnant la solubilité de différentes formes de fluor.

Composé

solubilité g/100 ml eau

Li F

0,27

Na F

4,20

Mg F2

0,007

Ca F2

0,001

Al F3

0,56

Dans la mesure où les sels insolubles ne sont pas absorbés par le tube digestif, on conçoit que le sel qui a la meilleure biodisponibilité par voie digestive est le fluorure de sodium.

Divers médicaments, dont les anesthésiques volatils, comportent des atomes de fluor. Dans l’organisme la plupart d’entre eux sont métabolisés et libèrent des atomes de fluor que l’on trouve dans le sang sous forme d’ions fluorure. Le danger de provoquer une surcharge fluorée ou fluorose existe avec les médicaments fluorés lorsqu’ils sont utilisés pendant de nombreuses années, comme c’est le cas de l’acide niflumique.