La délivrance de paracétamol injectable en cas de Covid-19 facilitée !!

La délivrance du paracétamol injectable par le pharmacien d’une pharmacie dite à usage intérieur est facilitée ! Voir le décret du 16 octobre 2020

« Sur  présentation d’une ordonnance émanant de tout médecin, portant la mention  prescription dans le cadre du Covid-19 pour permettre la prise en charge de la fièvre et la douleur des patients atteints ou susceptibles d’être atteints par le virus SARS-Cov-2 dont l’ état clinique le justifie.« 

Le pharmacien appose sur l’ordonnance le timbre de la pharmacie et délivre le paracétamol prescrit.

Le paracétamol est ainsi officialisé comme le médicament du Covid-19 et ceci sans qu’aucune étude clinique  comparant l’évolution du Covid- 19 avec paracétamol à dose élevée et sans paracétamol n’ait été mise en route, à l’opposé de ce qui a été fait pour les autres produits comme l’hydroxychloroquine.

Il est a craindre que de telles études comparatives ne seront pas entreprises, l’industrie pharmaceutique n’y a pas intérêt, elle ne vendra pas plus de paracétamol, sans doute moins et probablement beaucoup moins quand les effets indésirables possibles seront reconnus, et le Ministre de la Santé qui a déjà prôné l’utilisation du paracétamol n’a pas intérêt à se renier.

3 commentaires on “La délivrance de paracétamol injectable en cas de Covid-19 facilitée !!

  1. Professeur,

    Dites nous, par Pharmacie à usage intérieur il faut comprendre toute pharmacie qui n’est pas ouverte au grand public ( qui sont elles les pharmacies d’officine ?). Pharmacie des hôpitaux, des armées, des maisons de retraite, des hôpitaux de jour, institutions accueillant des personnes aux divers handicaps….? Mais pas de l’Éducation Nationale ?

    Je relève aussi que le même article 53 du décret prévoit aussi :  » Par dérogation à l’article L. 5121-12-1 du code de la santé publique, la spécialité pharmaceutique Rivotril ® sous forme injectable peut faire l’objet d’une dispensation, par les pharmacies d’officine en vue de la prise en charge des patients atteints ou susceptibles d’être atteints par le virus SARS-CoV-2 dont l’état clinique le justifie sur présentation d’une ordonnance médicale portant la mention « Prescription Hors AMM dans le cadre du covid-19 ». »

  2. Bonjour,

    Puisque l’objet du billet est le décret du 16 octobre 2020 qui autorise la délivrance du paracétamol injectable ( sujet principal de ce fil de blog) mais aussi la délivrance de Rivotril injectable il me semble à propos d’attirer votre attention sur cet interview du Pr Paul Trouillas très actif dans le collectif « Familles détruites par le Rivotril » : http://www.francesoir.fr/opinions-entretiens-societe-sante/video-le-debriefing-du-pr-paul-trouillas-sur-ses-actions-contre-le

    PS : si quelqu’un trouve le site de ce collectif ….

Répondre à Pierre Allain Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.