Essais de prévention des exacerbations de l’asthme par augmentation des doses de corticoïdes inhalés

Deux études cliniques publiées dans le NEJM ont cherché à savoir si un très forte augmentation des doses de corticoïdes inhalés administrés au début d’une exacerbation des symptômes  de l’asthme pouvaient enrayer cette aggravation.

Dans une des études  menée chez des adultes et des adolescents le quadruplement temporaire de la dose de corticoïdes inhalés a enrayé la poursuite de l’exacerbation chez environ 20 % de plus de personnes comparativement à celles chez lesquelles la posologie n’avait pas été augmentée.

Dans l’autre étude menée sur des enfants de 5 à 11 ans le quintuplement temporaire de la dose de corticoïdes inhalés n’a guère modifié l’évolution des  exacerbations de l’asthme.

Les causes d’exacerbations de le l’asthme sont nombreuses et il est difficile  de tirer des conclusions pratiques de ces résultats discordants, modestes ou inexistants. Il faut aussi prendre en compte l’augmentation du risque d’effets indésirables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *