Traitement de la Maladie de Lyme chronique, pas de réponse claire

Le CDC, Centers for Diseases Control and Prevention, a publié une note dans le cadre MMWR, Morbidity and Mortality Weekly Report du 16 juin 2017 au sujet de la maladie de Lyme chronique pour mettre en garde contre certains traitements.

Le diagnostic de maladie de Lyme chronique est difficile car les manifestations cliniques sont peu spécifiques, fatigue, douleurs diffuses, troubles neurologiques et les analyses biologiques sont d’interprétation difficile. Ce contexte ambigu a conduit à l’apparition de « spécialistes de la maladie de Lyme » qui prescrivent des traitements lourds et prolongés d’antibiotiques par voie orale ou parentérale avec parfois pose d’un cathéter, et divers autres traitements notamment immunologiques. Ces traitements lourds n’ont pas apporté la preuve de leur efficacité.

La note du MMWR cite 5 observations de femmes jeunes traitées pour maladie de Lyme chronique par ce type de traitements et chez lesquelles le traitement a eu des effets manifestement néfastes.

Le traitement de la maladie de Lyme débutante, au stade d’érythème migrant, est très efficace et facile, de courte durée, à base d’un antibiotique comme l’amoxicilline à dose élevée.

5 commentaires on “Traitement de la Maladie de Lyme chronique, pas de réponse claire

  1. Laisser croire qu’il existe une « maladie de Lyme chronique » n’est ni exact, ni responsable. Il n’existe que trois stades dans cette pathologie infectieuse : primaire, secondaire, tertiaire. S’il vous plaît, prenez garde à ne pas employer pas le même vocabulaire que celui utilisé de nombre de praticiens peu scrupuleux, ou carrément charlatans.

  2. Merci pour vos conseils. En général, autant que faire se peut, j’essaie de ne pas donner d’informations inexactes. Quant à « chronique » il est la traduction de l’anglais « chronic », utilisé dans l’article auquel je fais référence.

  3. Nous recevons encore des commentaires sur la maladie de Lyme que nous ne mentionnons pas ici quand ils ne semblent pas faire avancer les choses..
    Je tiens à préciser que j’ai simplement voulu attirer l’attention sur le danger de certains traitements utilisés dans la maladie de Lyme « chronique » (avec des guillemets si vous le voulez) d’une manière neutre, objective, non polémique, laissant à ceux qui le souhaitent la possibilité de consulter l’article original cité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *