Célécoxib, ibuprofène, naproxène, lequel choisir?

Le célécoxib est commercialisé en France sous le nom de Célébrex*, gélules à 100 et 200 mg, le naproxène, Naprosyne*, Apranax*, comprimés à 250, 500 et 1000 mg, l’ibuprofène, plusieurs spécialités, comprimés à 400 mg.

Un article publié dans le NEJM du 14 novembre 2016 compare chez des malades soufrant d’arthrose ou d’arthrite rhumatoïde la tolérance de ces 3 produits, célécoxib à la dose de 200 mg par jour, naproxène 850 mg et ibuprofène 2000 mg, sur une trentaine de mois. Le célécoxib n’a pas entraîné plus d’accidents cardiovasculaires que le naproxène ou l’ibuprofène et a donné moins de troubles digestifs.

Cette étude a été financée par le laboratoire Pfizer et on peut s’interroger sur le choix des posologies utilisées mais elles sont dans la fourchette de celles qui sont indiquées habituellement. Faut-il alors préférer le célécoxib ou attendre confirmation?  

5 commentaires on “Célécoxib, ibuprofène, naproxène, lequel choisir?

    • Pfizer défend son produit et son profit, c’est évident. Je suis certain que si l’étude avait désavantagé le médicament Célébrex, il n’y aurait pas eu publication de l’étude car Pfizer l’aurait interdite.

  1. la molécule CELECOXIB est connu par sa faible atteinte digestive relativement aux autrres AINS à raison de sa sélection comme s’est connu dans la litterature mais à reste tjs subjective d’après nos experiences…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *