Un métabolite de la kétamine, antidépresseur à effet immédiat

On sait que la kétamine,  classée comme antagoniste des récepteurs NMDA, et utilisée comme anesthésique général par voie parentérale,voir le RCP, a  un effet antidépresseur immédiat après une administration unique  mais a par ailleurs des effets indésirables dits psychomimétiques, hallucinations, dysphorie. Voir ce qui est déjà dit dans Pharmacorama concernant l’effet antidépresseur de la kétamine.

Un article publié dansNature le 26 mai 2016 montre que l’effet antidépresseur de la kétamine est dû à un de ses métabolites, l’hydroxynorkétamine qui n’a pas d’effet antagoniste des récepteurs NMDA mais a un effet agoniste des récepteurs AMPA. Il n’aurait pas les effets indésirables psychomimétiques de la kétamine.

La perspective de disposer d’un antidépresseur à effet immédiat est bienvenue car les antidépresseurs actuels ont un effet qui n’apparaît qu’au bout de 2 à 3 semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *