Varicelle et AINS, danger connu

En Angleterre un cas d’aggravation d’une varicelle à la suite de la prise de Nurofen*, ibuprofène, a été signalé sur les réseaux sociaux, photos à l’appui. Des varicelles peuvent s’aggraver sans Nurofen* mais le Nurofen* n’est sans doute pas blanc comme neige!

Une mise en garde de l’ANSM mentionnant les risques possibles de l’utilisation des AINS, anti-inflammatoires non stéroïdiens, en cas de varicelle a été publiée en 2004, voir aussi ce texte de Pharmacorama.

Pourquoi les AINS seraient contre-indiqués seulement en cas de varicelle et pas en cas d’ autres infections virales? La réponse me parait simple, l’aggravation d’une éruption varicelleuse ça se voit, l’aggravation d’une grippe ou simplement le retard de la guérison c’est moins visible. Le recours aux AINS lors des infections virales, bactériennes et même parasitaires me semble dans la mesure du possible devoir être évité.

Ceci me renvoie à fièvre et paracétamol, devenu presque un aliment! Voir ce texte et celui-ci et cet autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *