Digoxine vers la sortie ?

Des auteurs allemands publient dans European
Heart Journal
de mai 2015 une méta-analyse concernant la mortalité de
malades avec fibrillation auriculaire ou insuffisance cardiaque, traités ou non
par la digoxine. Ils aboutissent à la conclusion que le risque de mortalité
toutes causes confondues est d’environ 30 % plus élevé chez les malades
recevant de la digoxine que chez ceux qui n’en reçoivent pas.

Ce résultat ne signifie pas que chez certains malades la
digoxine ne puisse pas être utile, au moins temporairement, mais il incite à
modérer sa prescription.

Quand on pense avec quelle largesse la digoxine, en France
la digitaline, a été prescrite il y a 
quelques dizaines d’années, on peut se demander combien de morts elle
aura hâté ! Le consensus thérapeutique d’un moment n’est pas
nécessairement la garantie d’un rapport bénéfice-risque favorable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *