IEC, inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine, pour prévenir le déclin cognitif

Une étude publiée dans le bmjopen montre que les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine, IEC, qui traversent la barrière hémato-encéphalique ralentissent la progression du déclin cognitif chez des malades atteints de démence, notamment de type Alzheimer. Les IEC qui pénètrent dans le cerveau sont, selon les auteurs, les suivants : perindopril, ramipril, trandolapril, captopril, fosinopril, lisinopril, prinivil et monopril. Les IEC cités dans l’article pour peu traverser la barrière hémato-encéphalique sont imidapril (Tanatril*) et énalapril (Rénitec*). 

Le ralentissement du déclin cognitif obtenu est sans doute modeste mais il incite à choisir au cas d’hypertension artérielle un inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine traversant la barrière hémato-encéphalique de préférence à un autre antihypertenseur. 

Pour plus d’informations, voir IEC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *