Supplémentation en oméga-3 et risques cardiovasculaires

Une revue de la littérature avec méta-analyse concernant les oméga-3, publiée dans le JAMA de septembre 2012 aboutit à la conclusion qu’une supplémentation en acides oméga-3 est globalement sans influence sur la mortalité toutes causes confondues, sur la mortalité d’origine cardiaque, sur l’incidence des infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux.

Les effets bénéfiques d’une supplémentation en acides oméga-3 semblent donc limités mais il n’est pas apparu d’effets indésirables, ce qui est déjà rassurant.

Une analyse publiée dans Pharmacorama en 2010 jetait un doute sur l’efficacité de la supplémentation en acides oméga-3.

Chacun a besoin de recettes «  protectrices » et ceux qui croient aux bienfaits des oméga-3 peuvent continuer à en prendre avec modération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *