Firategrast, antagoniste de l’alpha4bêta-intégrine

Le firategrast est un antagoniste de l’alpha4bêta-intégrine, actif par voie buccale et testé dans la sclérose en plaques à rechutes.

Un essai clinique de phase 2 publié dans le Lancet Neurology du 6 janvier 2012 a testé l’influence du firategrast à doses différentes sur l’évolution des lésions cérébrales de la sclérose en plaques évaluées par imagerie.  Comparativement au placebo, à la dose de 900 à 1200 mg par jour une réduction d’environ 50 % de l’extension des lésions a été observée ; à la dose de 600 mg rien de significatif et à la dose de 150 mg, si je ne me trompe pas, une aggravation des lésions.

Le firategrast a un mécanisme d’action proche de celui du natalizumab, Tysabri*, anticorps monoclonal dont nous avons déjà longuement parlé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *