Antagonistes de l’angiotensine 2, les sartans n’augmentent pas le risque de cancer

Nous avons signalé en juin 2010, en nous appuyant sur des données de la FDA, que les antagonistes de l’angiotensine 2 ou sartans pourraient augmenter le risque de cancer.

Une note de la FDA datée du 2 juin 2011 indique, après une analyse plus complète des données, que les antagonistes de l’angiotensine 2 ou sartans n’augmentent pas le risque de cancers, levant donc le doute précédemment exprimé. Les sartans cités dans cette note sont candésartan, irbésartan, olmésartan, losartan, valsartan, telmisartan et éprosartan.

Parallèlement un article paru dans le BMJ du 26 avril 2011 réfute l’assertion que les sartans augmentent le risque d’infarctus du myocarde et indique qu’ils réduisent un peu le risque d’AVC, d’insuffisance cardiaque et de diabète. Par ailleurs, un tableau de l’article analysé  montre que les sartans n’ont aucun effet sur la mortalité toutes causes confondues par rapport à un placebo ou un traitement de référence, ce qui suppose des effets relativement modestes, qu’ils soient bénéfiques ou indésirables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *