Rosiglitazone, pioglitazone et risque de mortalité

Une étude parue dans Archives of Internal Medicine  du 24 novembre 2008 compare la mortalité de diabétiques de plus de 65 ans traités par rosiglitazone ou pioglitazone.  L’étude arrive à la conclusion que la rosiglitazone par rapport à la pioglitazone augmente le risque de mortalité toutes causes confondues de 15 % et le risque d’insuffisance cardiaque de 13 %.  Voici une phrase (traduction) des auteurs : « Notre étude confirme les inquiétudes qui ont été soulevées à propos de la rosiglitazone comparativement à la pioglitazone, qui elle-même ne peut pas être considérée comme très sûre étant donné son effet reconnu sur le risque d’insuffisance cardiaque ».

On peut certainement émettre des critiques à l’égard des résultats précédents mais si l’on admet qu’ils ont quand même quelques chances d’être exacts, on est conduit, en appliquant le principe de précaution, à abandonner au moins transitoirement la prescription de rosiglitazone, médicament non essentiel.

Nous avons déjà abordé le problème de la sécurité d’emploi de la rosiglitazone, voir ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *