Tocilizumab, RoActemra*, et risque de perforation intestinale

 Le tocilizumab est utilisé en association avec le méthotrexate dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, voir le RCP du tocilizmab, RoActemra*

Un article publié dans Arthritis and Rheumatology du 27 octobre 2016 montre que l’incidence de perforation intestinale  est environ 2 fois plus élevé avec le tocilizumab qu’avec les inhibiteurs du TNF. Le risque reste faible, autour de 1 cas pour  1000 malades/an traités mais la gravité est élevée.

Les effets indésirable possibles de RoActemra* sont trop nombreux pour être cités ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *