Vitamine B1 ou thiamine – Carence

Il y a diverses causes de déficience en vitamine B1 et en d’autres vitamines du groupe B :

  • l’alcoolisme
  • l’insuffisance d’apport, en particulier chez les personnes âgées (due à un apport excessif de glucides, notamment par voie parentérale)
  • la nutrition parentérale exclusive qui n’apporte pas suffisamment de vitamine B1
  • la consommation d’aliments contenant une « antithiamine » : le thé contient un antagoniste et certains poissons contiennent une thiaminase qui détruit la thiamine.

La carence en thiamine se traduit par des signes généraux, cardiaques et neurologiques.

  • Signes généraux: asthénie, anorexie, amaigrissement.
  • Signes cardiaques : atteinte du myocarde, insuffisance cardiaque.
  • Signes neurologiques : paresthésies, hypo-esthésies, amyotrophie, douleur à la pression du mollet, hyporéflectivité et, sur le plan caractériel, irritabilité, troubles de la mémoire, impossibilité de se concentrer.

Dans les cas de déficience grave, des encéphalopathies peuvent apparaître : psychose de Korsakoff avec désorientation et amnésie, ou encéphalopathie de Gayet-Wernicke avec désorientation, nystagmus, amnésie, confusion, troubles de l’équilibre. Ces deux types d’encéphalopathies qui sont considérées comme une forme de béribéri, terme utilisé pour désigner les manifestations graves de la déficience en vitamine B1, demandent un traitement d’urgence par de fortes doses de vitamine B1, de l’ordre de 100 mg.