Applications pharmacologiques

La connaissance des notions élémentaires rappelées dans ce chapitre est indispensable à la compréhension des mécanismes d’action d’un grand nombre de médicaments.

Les connaissances acquises en matière de communications intercellulaires proviennent en grande partie de recherches pharmacologiques, c’est-à-dire utilisant des agonistes et des antagonistes exogènes pour explorer les mécanismes moléculaires endogènes.

Ces connaissances sont devenues suffisantes pour servir de base didactique à l’explication des propriétés de nombreux médicaments.

La plupart des médicaments qui modifient les communications intercellulaires agissent au niveau de la synapse soit sur le métabolisme des messagers (synthèse, libération, catabolisme, recapture), soit sur leurs récepteurs (agonistes, antagonistes).

Les molécules adhésives interviennent dans l’inflammation et les infections (chimiotactisme, diapédèse) et en immunologie, comme dans l’interaction entre une cellule présentatrice de l’antigène et un lymphocyte T.