Antagonistes de la bradykinine

L’icatibant est le premier antagoniste des récepteurs B2 de la bradykinine. C’est un décapeptide qui s’administre par voie sous-cutanée. Il est indiqué dans le traitement symptomatique des crises aiguës d’angio-oedème héréditaire chez l’adulte au cours desquelles il y a une libération excessive de bradykinine.

L’angio-oedème héréditaire est provoqué par une déficience en inhibiteur de la C1-estérase appelé C1INH qui s’oppose à l’activation du complément à un stade précoce. L’icatibant ne s’oppose pas à l’activation du complément qui biologiquement se traduit par un abaissement de la concentration plasmatique de C4 ni à la libération de bradykinine ; il s’oppose aux effets de type B2 de la bradykinine.

 

Icatibant

FIRAZYR* Inj (en cours de commercialisation 2008)

Les autres traitements de l’angio-œdème héréditaire qui ont été proposés sont : l’apport de C1 INH par voie injectable en cas de crise, la prise prophylactique de danazol ou Danatrol*, ou de stanozolol, non commercialisé en France, androgènes qui induisent la synthèse de C1INH et en pré-opératoire la prise d’acide tranexamique ou Exacyl*.

Les personnes qui veulent plus d’informations sur l’angio-œdème héréditaire peuvent consulter cet article « Hereditary angioedema« .