Acétylcholinomimétiques indirects – Augmentation de la synthèse

L’alimentation d’un adulte apporte environ 0,5 à 1 g de choline par jour sous forme libre et estérifiée. Des tentatives d’augmentation de la synthèse d’acétylcholine par l’administration de choline, ont été faites sans résultats probants. On trouve de la choline dans une dizaine de spécialités pharmaceutiques proposées comme hépatoprotecteurs.

D’autres substances, intervenant directement ou indirectement dans la synthèse d’acétylcholine ont été étudiées: la bétaïne, la phosphorylcholine, la phosphatidylcholine et la cytidine diphosphocholine, appelée citicoline ou CDP-choline. Cette dernière a été proposée sous le nom de Rexort* dans le traitement des accidents vasculaires cérébraux et des traumatismes crâniens.