Antagonistes des récepteurs adrénergiques alpha-2

L’inhibition des récepteurs adrénergiques a2 présynaptiques provoque une augmentation de la libération de noradrénaline avec des conséquences périphériques (tachycardie, élévation de la pression artérielle) et centrales (excitation, tremblements, hyperactivité, effet antidépresseur). Les inhibiteurs de ces récepteurs sont la yohimbine, la miansérine et la mirtazapine.

La yohimbine est un inhibiteur non spécifique des récepteurs adrénergiques a2 présynaptiques. Elle a peu d’indications; elle a été proposée dans le traitement de l’impuissance et de l’hypotension orthostatique.

Yohimbine

 YOCORAL* Cp

La miansérine et la mirtazapine ont des propriétés antagonistes des récepteurs adrénergiques a2 présynaptiques centraux et ont un effet antidépresseur. L’idazoxan est un antagoniste des récepteurs a2 non commercialisé.