Agonistes alpha-1 adrénergiques

Ces agonistes stimulent les récepteurs a1 reliés par les protéines G à la phospholipase C. On peut les classer en deux groupes : ceux qui ne traversent que peu ou pas la barrière hémato-encéphalique et dont les effets périphériques prédominent et ceux qui pénètrent dans le cerveau et ont surtout des effets centraux.

Agonistes alpha-1 à effets périphériques

Les médicaments activant les récepteurs a1 adrénergiques entraînent une vasoconstriction, des contractions utérines, une mydriase.

Vasoconstriction

L’effet vasoconstricteur conduit à un certain nombre d’utilisations thérapeutiques :

  1. Traitement de l’hypotension orthostatique:
    Les principaux produits utilisés pour leur effet vasoconstricteur dans le traitement de l’hypotension orthostatique sont la phényléphrine, l’étiléfrine et la midodrine.
    • Phényléphrine
      La phényléphrine, plus connue sous le nom de néosynéphrine, a été largement utilisée par voie générale, buccale et parentérale.

      Phényléphrine

      NÉOSYNÉPHRINE* Collyres, Inj (hôpitaux)

    • Étiléfrine
      L’étiléfrine, isomère de la phényléphrine, a des propriétés similaires et est aussi proposée dans le traitement de l’hypotension orthostatique.

      Étiléfrine

      EFFORTIL* Cp, Sol buv

    • Midodrine
      La midodrine (qui s’écrit parfois mitodrine), sous forme orale, est utilisée dans le traitement des hypotensions orthostatiques sévères survenant dans le cadre de maladies dégénératives.
      Sous forme injectable, la mitodrine a été préconisée dans une indication très particulière : transformer une éjaculation rétrograde en une éjaculation antérograde par renforcement du tonus du sphincter vésical. Le danger de cette injection de mitodrine est de provoquer une vasoconstriction excessive conduisant à une hypertension artérielle apparaissant surtout en position couchée.

      Midodrine

      GUTRON* Cp

    Ces produits peuvent donner des palpitations, une tachycardie, des céphalées…
  2. Traitement de la migraine :
    • Ergotamine
      L’ergotamine, dérivé de l’ergot de seigle, peut être utilisée seulement dans le traitement curatif de la crise de migraine et non pour sa prévention. Mais, en raison de son activité vasoconstrictrice puissante et prolongée, l’ergotamine risque d’entraîner des effets indésirables importants comme une hypertension artérielle ou une ischémie cardiaque. L’existence de refroidissements des extrémités et de paresthésies chez les malades prenant de l’ergotamine doit attirer l’attention et conduire à son arrêt. En cas de vasoconstriction indiscutable, un traitement vasodilatateur doit être mis en route.

      Ergotamine + caféine

      GYNERGÈNE caféine* Cp, Sup

    • Dihydroergotamine
      La dihydroergotamine a un effet a1-mimétique nettement moins prononcé que celui de l’ergotamine et qui s’exerce en particulier au niveau des veines. Elle a d’autres effets, de type sérotoninergique notamment. Elle est utilisée dans le traitement préventif et curatif des migraines et est proposée dans le traitement de l’hypotension orthostatique .

      Dihydroergotamine

      DIHYDROERGOTAMINE* Cp, Sol buv, Inj
      DIERGOSPRAY*, Solution nasale

  3. Inhibition de la diffusion des anesthésiques locaux :
    Par leur effet vasoconstricteur, les agonistes a1 associés aux anesthésiques locaux réduisent la diffusion de ceux-ci dans l’organisme. Le vasoconstricteur le plus souvent utilisé est l’adrénaline.
  4. Traitement de la congestion nasale :
    En utilisation locale, soluté nasal par exemple, les activateurs des récepteurs a1-adrénergiques décongestionnent les voies aériennes supérieures par vasoconstriction au niveau des muqueuses. Les agonistes a1 utilisés, naphazoline et tymazoline, ne donnent qu’une amélioration passagère, ce qui conduit les malades à renouveler leur administration.

Contraction utérine

L’effet contracturant utérin des agonistes a1 à effet périphérique prédominant est à l’origine de l’utilisation en obstétrique.

En pratique, le médicament agoniste a1 utilisé pour favoriser les contractions utérines après la délivrance est la méthylergométrine. C’est un dérivé de l’ergot de seigle qui est également un vasoconstricteur.

Méthylergométrine

MÉTHERGIN* Sol buv, Inj

Mydriase

L’effet mydriatique conduit à leur utilisation en ophtalmologie.

La phényléphrine ou néosynéphrine peut être utilisée pour traiter l’hypotension consécutive à une vasodilatation. Elle est aussi utilisée par voie locale, sous forme de collyre à 5 et à 10%, comme mydriatique pour l’examen du fond d’il et au cours de certaines interventions chirurgicales oculaires. Elle provoque également une vasoconstriction des vaisseaux de la conjonctive et s’oppose ainsi à l’hyperhémie conjonctivale, notamment d’origine allergique. En cas de diffusion systémique elle peut donner une hypertension artérielle.

Phényléphrine

nÉosynÉphrine* Collyre

La dipivéphrine, ou dipivalyladrénaline, est un précurseur de l’adrénaline.

La naphazoline, autre agoniste a1, est présente dans certains collyres, comme le collyre bleu LAITER*, destinés au traitement des irritations conjonctivales.

Les principaux effets indésirables des a-mimétiques sont liés à leur effet vasoconstricteur qui, lorsqu’il n’est pas recherché ou dépasse le but souhaité, est un inconvénient certain. Ils peuvent également gêner l’évacuation de la vessie.

Agonistes alpha-1 centraux : stimulants de la vigilance

La stimulation des récepteurs a1 centraux augmente la vigilance, diminue les besoins de sommeil. Les deux médicaments agissant par ce mécanisme sont l’adrafinil et le modafinil.

  • Adrafinil
    L’adrafinil est un psychotonique, stimulant de la vigilance. Il réduit les besoins de sommeil et la somnolence. Ses principaux effets indésirables sont l’agitation, l’excitation ou l’agressivité. Il a été commercialisé sous le nom d’Olmifon.
  • Modafinil
    Le modafinil dont la structure chimique est proche de celle de l’adrafinil a un effet éveillant plus important que lui. Il est utilisé dans le traitement de l’hypersomnie idiopathique et de la narcolepsie.

    Modafinil

    MODIODAL* Cp 100 mg

    Pour éviter son utilisation excessive, la prescription initiale de modafinil est réservée à certains médecins spécialisés. Parmi ses effets indésirables on peut citer nervosité, anxiété, anorexie…