Androgènes

L’hormone sexuelle mâle physiologique est la testostérone sécrétée par les cellules interstitielles du testicule, ou cellules de Leydig, et en faible quantité par l’ovaire et le cortex surrénal.

La sécrétion par le testicule est sous le contrôle hypothalamo-hypophysaire : la gonadoréline, GnRH, d’origine hypothalamique, stimule la sécrétion hypophysaire de LH, luteinizing hormone, qui stimule la synthèse de testostérone par le testicule.

Un déficit de sécrétion de testostérone peut provenir soit d’une absence de stimulation hypothalamo-hypophysaire, soit d’une anomalie testiculaire.