Mémoire et cannabis

Selon un article du Journal of Clinical Psychiatry d’octobre 2018, chez les adolescents et les jeunes adultes utilisateurs de cannabis, la mémoire s’améliore après 1 mois d’arrêt de la consommation, l’amélioration étant sensible dès la première semaine d’arrêt.

Cette altération de la mémoire par le cannabis est à prendre en compte quand on envisage un traitement par un cannabinoïde.

Un commentaire concernant “Mémoire et cannabis

  1. Les medicament a base de cannabis ne contiennent qu’une partie des substances presentes dans le cannabis. Il reste a demontrer que ces substances medicamenteuses sont a l’origine des pertes de memoires … et pas celle qui ne sont que dans la plante.

Répondre à John Doe Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *