Quinolones et fluoroquinolones

Les quinolones sont des antibiotiques obtenus par synthèse chimique. Ils dérivent de la quinoléine. Une des premières molécules actives a été l’acide nalidixique. Les quinolones et les fluoroquinolones inhibent la topo-isomérase II, ou DNA-gyrase.

La topo-isomérase II, composée chez Escherichia coli d’une sous-unité a et de deux sous-unités ß, coupe les deux brins de DNA pour réduire leur surenroulement et permettre leur séparation, nécessaire à la replication et à la transcription. Cette enzyme assure ensuite la réparation du DNA en position de surenroulement, ce qui rend le DNA beaucoup plus compact à l’intérieur de la cellule.

Les quinolones s’intercalent sous forme de complexe de magnésium entre les deux brins du DNA bactérien. Elles empêchent la soudure des brins de DNA dans un état sur-enroulé, et donc la formation de chromosomes à l’état compact.

Les différences qui existent entre les chromosomes bactériens et humains sont susceptibles d’expliquer l’absence habituelle d’effet des quinolones, dans les conditions thérapeutiques, sur le fonctionnement du DNA humain alors que le DNA bactérien est perturbé.

Quinolones

Les quinolones sont l’acide nalidixique et les dérivés proches, la fluméquine, l’acide pipémidique, l’acide piromidique, l’acide oxolinique, la rosoxazine. Elles ont un effet antibactérien sur Escherichia coli, Proteus, Enterobacter… Du fait de leur élimination rénale prédominante, elles atteignent des concentrations élevées dans l’urine et sont prescrites dans le traitement des infections urinaires à germes sensibles. Mais elles ont perdu de leur efficacité du fait de développement de résistances.

Acide nalidixique

Negram* forte AdulteCp

Fluméquine

APURONE* Cp

Acide pipémidique

PIPRAM* FortCp

Parmi les effets indésirables des quinolones, on peut signaler des troubles neurosensoriels divers : étourdissements, sensations vertigineuses…

Fluoroquinolones

Les quinolones comportant un atome de fluor sont appelées fluoroquinolones; ce sont la péfloxacine, la ciprofloxacine, l’ofloxacine, la norfloxacine, l’énoxacine, la loméfloxacine et la sparfloxacine.

Les germes sensibles aux fluoroquinolones sont très nombreux : bacilles Gram négatif, salmonelles, colibacilles, shigelles, gonocoques, Proteus, Enterobacter, Helicobacter, bacilles Gram positif, staphylocoques, streptocoques…

En raison de leur très bonne diffusion cellulaire, elles agissent sur des infections à localisations diverses, osseuses, prostatiques etc. Certaines d’entre elles qui sont indiquées dans le traitement des infections urinaires s’éliminent dans l’urine à concentration élevée.

Les fluoroquinolones indiquées dans les infections générales (septicémie) ou à localisations diverses (méningée, respiratoire, ostéoarticulaire, urogénitale) sont la pefloxacine, la ciprofloxacine et l’ofloxacine.

Péfloxacine

PÉFLACINE*
Cp 400 mg, monodose, Inj

Ciprofloxacine

CIFLOX*
Cp 250, 500 et 750 mg, Inj

Ofloxacine

OFLOCET* Cp 200 mg, Inj

La lévofloxacine qui est l’énantiomère S du racémique ofloxacine, est un fluoroquinolone qui diffuse dans l’ensemble de l’organisme mais dont l’indication est restreinte aux infections respiratoires (pneumopathies) et ORL (sinusites). Elle a les mêmes indications que la lévofloxacine.

Lévofloxacine

TAVANIC* Cp 500 mg

Moxifloxacine IZILOX* Cp 400 mg

La sparfloxacine, en raison de sa phototoxicité n’est plus commercialisée.

Les fluoroquinolones utilisées seulement dans les infections urogénitales à germes sensibles sont la norfloxacine, l’énoxacine et la loméfloxacine.

Norfloxacine

NOROXINE* Cp 400 mg

Enoxacine

ENOXOR* Cp 200 mg

Loméfloxacine

LOGIFLOX*, Cp 400 mg

La gatifloxacine est une fluoroquinoloneà large spectre commercialisée aux USA.

La plupart des nouvelles fluoroquinolones sont actives contre Mycobacterium tuberculosis et peuvent être utiles dans le traitement des tuberculoses résistantes.

Parmi les effets indésirables des fluoroquinolones, outre des troubles neurosensoriels, vertiges et céphalées, on peut signaler des leucopénies, thrombopénies, anémies et plus particulièrement les tendinites conduisant parfois à la rupture du tendon d’Achille. Elles peuvent également donner des photosensibilisations, même après une exposition modérée à la lumière. Cette photosensibilisation, particulièrement fréquente avec la sparfloxacine, a conduit à son retrait du commerce dans la plupart des pays .Elles peuvent être à l’origine d’interactions médicamenteuses de type pharmacocinétique.

Une résistance aux fluoroquinolones par modification de la topo-isomérase à la suite d’une mutation est possible.

Clofazimine

La clofazimine, dérivé de la phénazine est un antibiotique actif contre le bacille de la lèpre qui agit en se fixant sur le DNA du bacille et ainsi inhibe sa replication.

Clofazimine

LAMPRÈNE* Cp 50 et 100 mg

La biodisponibilité de la clofazimine est augmentée lorsqu’elle est prise avec des aliments. La clofazimine a une très longue demi-vie d’élimination, de l’ordre de 10 jours. Un de ses effets indésirables est de donner une coloration rougeâtre de la peau, de la conjonctive et des larmes.