Agonistes bêta-2

Les deux propriétés pharmacologiques des agonistes ß2 adrénergiques, appelés aussi ß2 stimulants, utilisées en thérapeutique sont leur effet bronchodilatateur et leur effet myorelaxant utérin auxquels correspondent deux indications : le traitement préventif et curatif de l’asthme et le traitement du risque d’accouchement prématuré.

Le mécanisme de l’effet bronchodilatateur et utérorelaxant comporte de nombreuses étapes qui ont été schématisées précédemment (voir Voir « Rôle de l’adénylcyclase »).

Le salbutamol, appelé aussi albutérol, est le médicament de référence des agonistes ß2.

  1. Traitement de l’asthme
    Les ß2-mimétiques utilisés dans le traitement curatif et préventif des crises d’asthme sont le salbutamol, la terbutaline, le pirbutérol et le fénotérol. Ils sont administrés par voie bronchique de préférence à la voie orale, ce qui réduit l’importance de leurs effets généraux indésirables.

    Salbutamol

    VENTOLINE* Cp, Sol buv, Inj, Aérosol
    VENTODISKS* Poudre pour inhalation

    Terbutaline

    BRICANYL* Cp, Inj, Turbuhaler, Aérosol doseur

    Pirbutérol

    MAXAIR* Autohaler

    Le salmétérol, le formotérol et le bambutérol sont prescrits en prévention des crises car ils ont un effet prolongé, mais non pour traiter les crises car leur effet n’est pas assez rapide ni intense. Ils peuvent également être utilisés dans le traitement de la bronchopneumopathie chronique obstructive.

    Salmétérol

    SEREVENT* Suspension pour inhalation, Poudre pour inhalation

    Formotérol

    FORADIL* Poudre pour inhalation

    Le bambutérol est un précurseur de la terbutaline qu’il libère d’une manière progressive et prolongée. Il s’administre par voie buccale, ce qui pourrait entraîner davantage d’effets indésirables généraux que par la voie bronchique. La terbutaline, sous forme de comprimés à libération prolongée, BRICANYL LP*, est assez semblable au bambutérol.

    Bambutérol

    OXÉOL* Cp

    Les récepteurs ß2 adrénergiques présentent un polymorphisme génétique, quatre types de récepteurs ayant des sensibilités différentes aux agonistes ß ont été décrits. Ce polymorphisme pourrait jouer un rôle dans la pathogénie de l’asthme et expliquer certaines différences d’activité des ß2-mimétiques selon les individus.

    Un ß2 stimulant est associé à un glucocorticoïde dans certaines spécialités pharmaceutiques qui comportent des présentations à plusieurs dosages.

    Salmétérol + Fluticasone

    SERETIDE* pour inhalation
    SERETIDE* Diskus pour inhalation

    Formotérol + Budésonide

    SYMBICORT* pour inhalation

    Un ß2 stimulant est associé à un atropinique dans d’autres spécialités.

    Fénotérol + Ipratropium

    BRONCHODUAL* pour inhalation

     
     
  2. Traitement des menaces d’accouchement prématuré
    Les ß2-mimétiques utilisés en France sont le salbutamol, la terbutaline (voir précédemment). La ritodrine existe seulement sous présentation injectable.

    Ritodrine

    PRE-PAR* injection, perfusion

Les ß2-mimétiques, surtout lorsqu’ils sont administrés par voie parentérale ou orale, peuvent entraîner des effets indésirables :

  • une tachycardie secondaire à la vasodilatation périphérique et à l’effet stimulant cardiaque de type ß2 qui, bien que faible, existe cependant. La tachycardie peut s’accompagner de palpitations.
  • des tremblements, des sueurs, de l’agitation.
  • des effets plus graves, œdème pulmonaire, ischémie myocardique, arythmies cardiaques, sont exceptionnels.
  • des aggravations de l’asthme ont été observées chez des malades recourant à une posologie élevée de ß2-mimétiques, mais on ne sait pas s’il s’agit d’une évolution spontanée de la maladie ou d’un effet indésirable des ß2-mimétiques. Les excipients, en particulier le sulfite, pourraient contribuer aux effets indésirables. La perte possible de l’activité bronchodilatatrice des ß2-mimétiques pourrait être atténuée par la prise de glucocorticoïdes.

Remarque :

A doses élevées, certains ß2-agonistes ont montré des propriétés anabolisantes musculaires. C’est le cas du clenbutérol qui a été utilisé en alimentation animale et aussi par les athlètes pour favoriser le développement musculaire. Ses principaux effets indésirables sont des tremblements et une tachycardie.

Il est possible que ce type de médicaments puisse avoir un intérêt dans le traitement des hypotrophies musculaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *