CRH, ACTH, corticoïdes

Sous l’influence de la corticolibérine ou CRH (corticotropin releasing hormone) synthétisée au niveau hypothalamique, l’antéhypophyse sécrète l’ACTH (adreno-corticotrophine hormone), appelée aussi corticotropine. L’ACTH stimule la biosynthèse et la sécrétion de cortisol, principal glucocorticoïde endogène, par la glande corticosurrénale qui libère en outre l’aldostérone, principal minéralocorticoïde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *