Marre de la pub sur Pharmacorama?
Sommaire
Synthèses par année
2014| 13| 12| 11| 10| 9| 8| 7| 6| 5| 4| 3| 2| 1

Derniers articles
Pub


Quel antihypertenseur choisir ?

Auteur : Pierre Allain Date : 25-2-2003

L'intérêt d'un traitement de l'hypertension artérielle est démontré. Les études cliniques antihypertenseur contre placebo n'ont plus guère de raisons d'être entreprises. Par contre, savoir parmi les nombreux antihypertenseurs qui sont commercialisés lequel est le plus approprié pour tel type d'hypertension, pour tel type de malade, est une question débattue.

Les résultats de plusieurs études cliniques comparant l'efficacité et la tolérance à long terme d'antihyperténseurs sont publiées actuellement et nous allons en analyser quelques unes.

Dans le New England Journal of Medicine du 13 février 2003, vol 348, une étude comparant l'énalapril, Renitec*, inhibiteur de l'enzyme de conversion, IEC, et l'hydrochlorothiazide, Esidrex*, diurétique thiazidique, chez des hypertendus de 65 à 84 ans, arrive à la conclusion que l'énalapril est supérieur à l'hydrochlorothiazide pour réduire les troubles cardiovasculaires et la mortalité, toutes causes confondues, alors que leur effet sur la pression artérielle est identique. Toutefois cette supériorité est nette chez l'homme et pas chez la femme.

Dans le même numéro du NEJM, il y a un autre article intitulé " Treating Hypertension What are we to believe ?", "Traiter l'hypertension, que croire ?" qui souligne une certaine discordance entre les résultats de l'étude précédemment analysée et ceux de l'étude ALLHAT.

L'étude ALLHAT parue dans le JAMA du 18 décembre 2002 effectuée chez des malades de plus de 55 ans ayant une hypertension artérielle ainsi qu'un autre facteur de risque cardiovasculaire, compare les résultats du traitement par un inhibiteur de l'enzyme de conversion, IEC, le lisinopril, Prinivil*, Zestril*, ou par un anticalcique, l'amlodipine, Amlor* versus un diurétique thiazidique, la chlorthalidone. Cette étude aboutit à la conclusion que la chlorthalidone donne des résultats aussi bons, sinon meilleurs, que le lisinopril ou l'amlodipine.

Remarque : La chlorthalidone, qui s'écrit également chlortalidone, a été commercialisée en France sous le nom d'Hygroton* dont la commercialisation a été arrêtée. La chlortalidone reste toutefois présente dans des associations. Les propriétés de la chlortalidone sont considérées comme similaires à celles de l'hydrochlorothiazide.

Une autre étude appelée LIFE pour Losartan Intervention For Endpoint reduction, parue dans le JAMA et le Lancet en2002, menée chez des personnes de 55 à 80 ans, ayant une hypertension artérielle systolique et une hypertrophie ventriculaire gauche, compare le losartan, Cozaar*, à l'aténolol, Ténormine*. L'hydrochlorothiazide, Esidrex*, pouvait être ajouté, si besoin, au losartan et à l'aténolol. Les résultats obtenus, y compris sur la mortalité totale, ont été indiscutablement en faveur du losartan.

Que conclure de ces études pour la pratique quotidienne ?

Tout d'abord relativiser les choses : il faut rappeler, sans mettre en cause les résultats des études, que chacune est menée dans des conditions particulières concernant les malades : age, sexe, gravité de la maladie, troubles associés à la maladie, et concernant les médicaments : posologie retenue, durée du traitement, autres médicaments éventuellement associés, prise en compte ou non des effets indésirables etc. Les comparaisons se font généralement entre 2 médicaments, par exemple un IEC et un béta-bloquant et l'extrapolation des résultats aux autres médicaments du même groupe, par exemple à l'ensemble des IEC à partir d'un IEC, est tentante mais pas très sûre.

Dans le numéro du 13 février 2003 du NEJM, déjà cité, dans un article intitulé "Initial treatment of hypertension" ("Traitement initial de l'hypertension") l'auteur, P. August, envisage le traitement de l'hypertension : d'abord les conseils hygiénodiététiques ("lifestyle modifications") puis le choix des médicaments en prenant en compte leurs indications complémentaires, angor, insuffisance cardiaque, tachy-arythmies etc., leurs contre-indications et leurs effets indésirables… Je conseille vivement la lecture in extenso de cet article de 8 pages.

Voir aussi : Antihypertenseurs.



A vous
Session utilisateur
 Inscription
 Connexion
Recevoir la lettre d'info

Acheter le livre !!

N O U V E A U : La 4ème édition du livre "Les médicaments" est maintenant disponible

Première page 4ème édition "Les médicaments"
Suivre Pharmacorama

flux RSS
Twitter
Facebook
Google+


Discuter sur Pharmacorama
Réagissez (6 réactions)

Aider Pharmacorama

Partager Pharmacorama
Ajouter aux favoris / Partager

Evaluer cette page
Pub



   
Le contenu de ce site est copyright © 2000-2014 CdM Editions / . Tous droits réservés
Charte de pharmacorama.com
webmaster@pharmacorama.com
Votre publicité sur ce site