Marre de la pub sur Pharmacorama?
Sommaire
Synthèses par année
2014| 13| 12| 11| 10| 9| 8| 7| 6| 5| 4| 3| 2| 1

Derniers articles
Pub


Tension artérielle: bras droit ou bras gauche ou les deux ?

Auteur : Pierre Allain Date : 13-2-2012

Une revue de la littérature avec méta-analyse parue dans le Lancet du 30 janvier 2012 fait le point sur l'interprétation de la différence de pression artérielle systolique entre le bras droit et le bras gauche.

Lorsque la différence de pression systolique entre les deux bras est importante, autour de 30 à 40 mmHg une sténose sous-clavière est mise en évidence lors des explorations invasives.

Lorsque la différence de pression systolique se situe autour de 10 à 15 mmHg, il y a possibilité d'une sténose sous-clavière ou d'une maladie vasculaire périphérique ou cérébrale avec un risque augmenté de mortalité cardiovasculaire et globale.

Une différence de moins de 10 mmHg peut être considérée comme normale selon les données de NICE (National Institute for Health and Excellence), cité dans l'article analysé.

Ces résultats suscitent interrogations et réflexions :

  • La mesure simultanée de la pression artérielle aux deux bras avec 2 appareils bien étalonnés est préférable à des mesures successives mais les dispositifs de mesure automatique ne comportent habituellement qu'un seul brassard. Il n'existe pas à ma connaissance d'appareils de MAPA pouvant mesurer simultanément la pression artérielle des deux côtés.
  • Dans quel pourcentage de consultations de médecine générale ou de cardiologie  la pression artérielle est-elle mesurée aux deux bras ?
  • Dans combien d'essais cliniques d'antihypertenseurs la pression artérielle a-t-elle été mesurée aux deux bras ou a-t-elle toujours été mesurée sur le même bras?
  • Par ailleurs on peut aussi mesurer la pression artérielle aux jambes (au dessus des chevilles), ce qui permet d'établir le rapport de pression bras/jambes.

Je n'ai pas trouvé de données indiquant si la pression artérielle est statistiquement sur un grand nombre de personnes plus élevée d'un côté que de l'autre. L'article analysé comporte  68 références bibliographiques, à première vue aucune d'entre elles n'est d'origine française.

A la question souvent posée par les malades, bras droit ou bras gauche, Docteur ? Il faudrait peut-être répondre les deux.



A vous
Session utilisateur
 Inscription
 Connexion
Recevoir la lettre d'info

Suivre Pharmacorama

flux RSS
Twitter
Facebook
Google+


Discuter sur Pharmacorama

Aider Pharmacorama

Partager Pharmacorama
Ajouter aux favoris / Partager

Evaluer cette page
Pub



   
Le contenu de ce site est copyright © 2000-2014 CdM Editions / . Tous droits réservés
Charte de pharmacorama.com
webmaster@pharmacorama.com
Votre publicité sur ce site