Grippe 2016-2017 en France chez les vaccinés et les non-vaccinés

Avec cette épidémie de grippe 2016-2017, on a eu la chance de bénéficier d’une information exceptionnelle donnée par la grande presse, dans une maison de retraite il y aurait eu 13 morts dus à la grippe dont 6 vaccinés. On aurait aimé connaître aussi le nombre de vaccinés et de non-vaccinés.

Ce qu’on voudrait savoir sur un plus grand nombre c’est combien de personnes vaccinées et non vaccinées ont eu la grippe et combien en sont morts. Le nombre de personnes résidant dans une maison de retraite est une donnée accessible, les médecins et les infirmières pourraient trouver, à peu de choses près, qui est vacciné et qui ne l’est pas, qui a eu la grippe et qui ne l’a pas eue, qui en est mort et qui s’en est tiré. Ces données brutes simples obtenues à partir des maisons de retraite, seraient compréhensibles par tous et permettraient de se faire une idée de l’efficacité de la vaccination, au moins chez les personnes âgées.  

Je cherche depuis des années ce type d’information élémentaire mais je n’arrive pas à l’obtenir. Je souhaiterais que des médecins acceptent de faire un bilan sommaire de ce qui s’est passé en matière de grippe dans l’établissement où ils exercent et de le mettre dans Pharmacorama sous forme de commentaire simple de ce type :

Dans la maison de retraite X, il y a  n résidents..  n vaccinés contre la grippe…n. non vaccinés…  Il y a eu  n cas de grippe chez les vaccinés dont n décès suite grippe et n cas de grippe chez les non-vaccinés dont n décès suite grippe (n =nombre). Vaccination dans les 9 mois qui précèdent. 

Etablissement                              Nombre de résidents n = 

 

vaccinés

n =

non-vaccinés

n =

indéterminés

n =

pas de grippe n =  n =  
grippe n = n =  
décès suite grippe n = n =  

Par ailleurs, à lire cet article sur la persistance des anticorps anti-grippaux après vaccination, elle ne dure pas un an! Il serait intéressant de connaitre l’incidence de la grippe en fonction du délai séparant vaccination et apparition de la maladie, mais ceci complique un peu les choses.

Concernant le paracétamol, je ne suis pas favorable à son utilisation systématique en cas de grippe. Je crois qu’il ne faut l’utiliser que lorsque les symptômes de la grippe se prolongent et deviennent très difficiles à supporter. Il faut dire au malade que la fièvre est un marqueur de la maladie très probablement bénéfique pour lutter contre l’invasion virale et qu’il est préférable de ne pas la faire chuter artificiellement par la prise de paracétamol, voir cet article. De plus le paracétamol tend à réduire la production d’anticorps, donc à affaiblir les défenses de l’organisme, voir cet article.

2 commentaires on “Grippe 2016-2017 en France chez les vaccinés et les non-vaccinés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *