Aspirine et cancer

La grande presse a repris avec beaucoup d’enthousiasme les résultats de quelques études récentes montrant l’intérêt de l’aspirine dans la prévention et même le traitement du cancer.

Le Lancet du 21 mars 2012 publie deux articles de l’équipe de Peter M Rothwell sur aspirine et cancer. Un des articles montre que la prise quotidienne d’aspirine sur le court terme, 3 à 5 ans, diminue l’incidence des cancers et la mortalité par cancers d’environ 15 %. Le deuxième article montre que la prise quotidienne d’aspirine, même à dose faible, réduit le risque de cancers avec métastases à distance du cancer primitif, en particulier dans les cancers colorectaux. Un autre article de Peter M Rothwell paru dans le Lancet Oncology du 21 mars 2012 montre que la prise régulière d’aspirine à long terme, sur une vingtaine d’années, réduit le risque de cancers, particulièrement le cancer colorectal, et réduit le risque de métastases à distance (sans réduire l’extension locale des cancers).

On peut regretter de ne pas trouver dans les articles de Rothwell, de données claires sur la mortalité toutes causes confondues chez les personnes sous aspirine versus placebo. Si l’aspirine réduit vraiment l’incidence des cancers et leur pouvoir métastasiant et qu’en plus elle réduit la fréquence de certains accidents cardiovasculaires, on devrait trouver une diminution de la mortalité globale même si elle augmente un peu la mortalité par hémorragies.

Par ailleurs une méta-analyse publiée dans Archives Internal Medicine du 13 février 2012 a montré que l’aspirine utilisée à faible dose chez des sujets sans antécédents cardio-vasculaires réduit le risque d’accidents cardiovasculaires, en particulier les infarctus du myocarde non mortels, sans réduire la mortalité d’origine cardiovasculaire ou par cancers car parallèlement elle augmente le risque de saignements. Ces résultats paraissent en contradiction avec ceux de Rothwell.

Voice quelques analyses déjà publiées dans Pharmacorama à propos de l’aspirine, Rothwell 2011, Rothwell 2010, cancer du sein 2012article 2005.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *